Évolution de la réponse électronique aux marchés publics

Depuis la réforme des marchés publics de 2016, la réponse électronique aux appels d'offres a passé un cap.

En effet, pour l'Etat et les collectivités il n'est plus possible de refuser la réponse électronique. Le décret précise également que la réponse électronique aux marchés publics sera obligatoire à partir d'octobre 2018.

Rappelons qu'il est toujours possible pour un acheteur,  d'imposer la réponse électronique et que pour les marchés informatiques de plus de 90KE le marché est obligatoirement dématérialisé.

La DAJ a publié en janvier 2018 des documents en matière de dématérialisation des marchés publics 

En effet la DAJ a publier le Plan Transformation Numérique de la Commande Publique  et dans un soucis de pédagogie, un flyer sur les obligations en matière de dématérialisation des marchés publics.

Ce flyer rappelle l'échéance d'octobre 2018 sur la réponse électronique et la possibilité d'utiliser un DUME électronique : lire le flyer 

Préparation à la réponse électronique des marchés publics et gains

Mais pour l'entreprise il est désormais vital de se préparer à ce mode de transmission.L'évolution de la réponse électronique aux marchés publics

En effet les avantages de la réponse électronique sont multiples. Nous citerons ici les principales :

  • Gains temps
  • Economie de papier
  • Etre prêt en cas d'obligation
  • Avoir une solution de secours en cas de problème d'acheminement (grève, neige, délai...)
  • Développer son chiffre d'affaires grâce à la suppression des frais postaux (il est moins couteux de répondre électroniquement à des marchés publics)
  • Meilleures sécurité et traçabilité des offres.....
  • Se protéger de la concurrence

Pour plus d'informations sur la réponse électronique aux marchés publics ou sur les formations que nous proposons, contactez-nous.