Le gouvernement s’apprête à passer de 25.000 à 40.000 euros le seuil à partir duquel les administrations publiques devront recourir à un appel d’offres pour réaliser un achat.

 

L’objectif de cette manœuvre est que plus de 50% des marchés soient attribués aux PME. Celles-ci captant seulement 32% des marchés publics en valeur actuellement, et ceci est dit « non conforme à leur place dans l’économie » selon la secrétaire d’Etat à l’Economie.

 

L’exécutif de ce décret prévoit une application en 2020.

Source BFM TV / Les Echos.